Nadine Duguay-Lemay


Président Directeur Général (CEO) de Dialogue Nouveau-Brunswick

Facebook / Linkedin / Twitter / Instagram


À 16 ans, Nadine imite la signature de ses parents pour partir étudier pendant 9 mois au Costa Rica, voyage qu’elle finance seule, en vendant des chocolats et en récoltant différentes subventions. Cette expérience marquera à tout jamais sa vie : « J’ai appris l’espagnol. J’ai développé ma fibre entrepreneuriale. Mais surtout, j’envisage désormais chaque jour comme une chance de mieux comprendre l’Autre, et moi-même! C’est mon meilleur point de départ pour concrétiser mes idées et avancer ! ». 

Humaniste, curieuse du monde, et entrepreneure jusqu’au bout de ses ongles discrètement vernis, Nadine envisage sa vie comme un laboratoire social, où développer mille et uns projets créateurs de liens entre les Hommes. 

Forte de ses sept années d’expérience à enseigner l’espagnol, l’anglais et le français dans les secteurs public et privé au Nouveau-Brunswick, Nadine crée en 2006 l’Institut de langues Compello, le premier institut de langues de Miramichi à offrir des formations linguistiques personnalisées et un service de traduction en 10 langues différentes : une entreprise qui fut nommée finaliste aux Lauriers de la PME en 2007 !

En parallèle, pour enrichir son bagage en expériences multiculturelles, elle travaille de 2002 à 2005 au département marketing (Canada/USA) de la laiterie Northumberland et sa nouvelle division IDP Foods Inc, et étudie pour obtenir en 2004 sa certification en commerce international (PACI). 

Mais, en 2008, tout s’effondre. Après un bouleversement survenu dans sa vie personnelle, elle soigne ses ailes dans une agence de développement économique, et retrouve son goût pour l’entrepreneuriat qu’elle exprime à travers la création de deux réseaux : Women of Miramichi, et MYPIE (Miramichi Young Professionals & Involved Entrepreneurs). « Au cours de cette période difficile, mes enfants, sans qu’ils le sachent, m’ont aidée à retrouver mon équilibre : avec eux, pour eux, je me suis recentrée sur ce qui comptait vraiment. » En 2011, elle s’établit dans le Grand Moncton et prend la direction du tout jeune Centre des Arts et de la Culture de Dieppe, puis devient 18 mois plus tard la directrice générale de 21 inc, poste qu’elle occupera pendant trois ans, jusqu’en 2015, où elle est recrutée au département marketing de la Banque Nationale.

Cette même année, elle est invitée à prendre part à la Conférence sur le leadership du Gouverneur Général, à l’occasion de la parution du Rapport final de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada, et découvre, à 40 ans, au Nunavut « les réalités des Premières Nations, et les conséquences de la colonisation. Ces images resteront gravées à jamais dans ma mémoire. Ce sont elles, et toutes celles des injustices dont j’ai été le témoin durant ma vie, qui m’accompagnent aujourd’hui dans ma mission de développer la cohésion sociale au Nouveau-Brunswick. »

Comment voyez-vous le Canada Atlantique d’ici 10 ans ? Quelle est, selon vous, sa plus grande force aujourd’hui ? 

Je suis très optimiste! Les opportunités sont grandes pour le Canada Atlantique, qui peut compter sur un positionnement géographique stratégique, une grande richesse naturelle, et sur la culture entrepreneuriale de ses habitants ! Il fut un temps où le Canada Atlantique était connu comme un leader économique, notamment sur le plan technologique. Aujourd’hui, nous nous affirmons à nouveau sur des champs de compétences d’avenir, notamment à l’exportation, grâce au développement du transport maritime. Dans cette dynamique se créent chaque jour des entreprises qui valorisent notre patrimoine naturel, culturel ou historique sur des modèles innovants, dans des secteurs très variés tel le tourisme, l’agriculture, l’agroalimentaire… Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, je suis fière de vivre au Canada Atlantique !  


Qu’avez-vous appris de cette dernière année ?

Au-delà des enseignements inhérents à mes nouvelles fonctions de P.D-G. de Dialogue Nouveau-Brunswick, j’ai surtout appris l’importance d’accueillir les gens tels qu’ils sont, avec empathie, de faire l’effort de comprendre leurs expériences passées, et la manière dont cela influence leur vie d’aujourd’hui, de saisir leurs identités dans toutes les nuances qui s’expriment au moment précis de notre rencontre, sans chercher à les interpréter. Etonnamment, par effet miroir, ce travail m’a aussi appris beaucoup sur moi-même ! 

Quel est ton mantra ?

« Aujourd’hui est une opportunité » 


Quelle est la personne qui vous inspire le plus, directement ou indirectement ? De quelle façon ?

Bonne question ! Je pense à ma mère, qui n’a pas eu une vie facile. Je crois qu’elle m’a enseigné la persévérance, et la détermination. 

Mes deux enfants aussi m’inspirent, chacun à leur manière ! Leurs personnalités, toutes deux très différentes de la mienne, m’imposent de les accepter non comme deux parts de moi, mais bien comme des individus à part entière. Je m’interroge, me remets en question sans arrêt. C’est épuisant parfois, mais quelle formidable aventure humaine. Sans doute la plus belle à mes yeux ! 

Détermination, Persévérance, Blogueuse, Agent de changement, Maman, Leader, Lionne sage.